Trouble de la personnalité paranoïaque : 5 stratégies d’auto-assistance importantes pour la gestion quotidienne

mars 20, 2024

10 min read

Avatar photo
Author : United We Care
Clinically approved by : Dr.Vasudha
Trouble de la personnalité paranoïaque : 5 stratégies d’auto-assistance importantes pour la gestion quotidienne

Introduction

Nos personnalités sont une combinaison de traits complexes et différents. Notre constitution génétique et notre éducation jouent toutes deux un rôle important dans la formation de notre personnalité. Le trouble de la personnalité paranoïaque (PPD) est une maladie qui peut être héréditaire ou résulter du fait d’avoir grandi dans un environnement dangereux pendant l’enfance. Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, cinquième édition (DSM-5) inclut le PPD dans la catégorie des troubles de la personnalité A.

Qu’est-ce que le trouble de la personnalité paranoïaque ?

Si vous connaissez quelqu’un atteint de PPD, vous avez peut-être ressenti de la suspicion, de la méfiance et un manque d’intérêt de sa part pour les autres. Le PPD est caractéristique d’une pensée et de schémas comportementaux dysfonctionnels. Si vous souffrez de PPD, vous commencerez probablement à ressentir des symptômes et à montrer des signes à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Cette condition est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. [1] Lorsque vous souffrez de PPD, vous pouvez sévèrement restreindre votre vie sociale puisque vous interprétez souvent les motivations et les actions des autres comme malveillantes ou nuisibles. Étant donné que le PPD n’est pas un trouble psychotique à part entière, comme la schizophrénie, vous pouvez recourir à des stratégies d’auto-assistance pour gérer les symptômes et améliorer la qualité de votre bien-être mental.

Symptômes du trouble de la personnalité paranoïaque

Si vous connaissez une personne atteinte de PPD, vous avez peut-être remarqué qu’elle ne se rend souvent pas compte que son comportement n’est pas ordinaire. Si vous souffrez de PPD, vous pourriez rencontrer des gens exprimant que votre comportement à leur égard est hostile, têtu et injustifié. De plus, vous pourriez ressentir les symptômes suivants : Vivre avec le trouble de la personnalité paranoïaque

  • Méfiance : Vous pensez que les autres essaient de vous tromper ou de vous exploiter, vous doutez donc de leur engagement, de leur loyauté ou de leur fiabilité [2]
  • Hypervigilance : vous êtes toujours à l’affût des motivations cachées et des menaces des autres
  • Réticence à se confier : vous avez peur de révéler des informations personnelles parce que vous pensez que d’autres les utiliseront contre vous
  • Garder rancune : vous êtes incapable de pardonner ou d’oublier et avez du mal à voir le rôle que vous jouez dans un conflit.
  • Colère et hostilité : vous êtes souvent irrité, sur la défensive ou argumentatif lorsque vous vous sentez menacé.

Si cela vous ressemble, comprenez que ces symptômes ne sont que des manifestations d’un sentiment d’insécurité intérieur. Avec une sensibilisation et un soutien approprié, il est possible de gérer ces symptômes et de mener une vie mentalement saine.

Causes du trouble de la personnalité paranoïaque

Nos personnalités sont le résultat de notre nature et de notre culture. Notre composition biologique et environnementale. Notre génétique et nos premières expériences de vie. Si des troubles de la personnalité tels que le PPD existent dans votre famille, vous pourriez être plus susceptible de les développer. Les déséquilibres de nos neurotransmetteurs, comme la dopamine, peuvent également jouer un rôle dans le développement de la PPD. [3] Si vous avez grandi dans un environnement instable, imprévisible ou peu favorable, accompagné de violence et de négligence émotionnelle ou physique, cela peut conduire au développement d’une DPP à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. [4] La cause exacte de la PPD est inconnue, mais on pense qu’il s’agit d’une interaction entre tous ces facteurs : biologiques, environnementaux et psychologiques.

Effets du trouble de la personnalité paranoïaque

Vivre avec la PPD peut avoir un impact sur notre vie personnelle et professionnelle. Fondamentalement, cela a un impact sur la façon dont nous nous percevons, sur les autres et sur les situations de la vie. Certains effets courants de la PPD comprennent :

  • Se sentir en détresse émotionnelle : Vous êtes constamment vigilant et méfiant envers les autres, ce qui vous rend anxieux et déprimé.
  • Vivre l’isolement social : vous vous méfiez des gens, vous vous éloignez d’eux et finissez par vous sentir isolé et seul.
  • Conflit dans les relations : Parfois, vous pouvez être hypersensible et interpréter à tort des paroles et des actions innocentes comme des menaces, ce qui peut conduire à des conflits avec les personnes qui vous sont chères [5]
  • Difficultés liées au travail et à l’emploi : Vous ne faites pas non plus confiance à vos collègues ou à vos supérieurs , ce qui entraîne davantage de conflits et d’instabilité et, par conséquent, il peut devenir de plus en plus difficile pour vous de conserver un emploi stable.

En tant qu’humains, nous sommes des créatures sociales. Nous prospérons lorsque nous avons un sentiment d’appartenance et lorsque nous nous sentons vus et entendus. Il peut donc être extrêmement difficile de ressentir ces symptômes.

Traitement du trouble de la personnalité paranoïaque

Si vous souffrez de PPD, vous pourriez avoir du mal à demander de l’aide ou un traitement pour vos symptômes, car vous pourriez vous méfier des intentions des autres.

  1. Il est possible de surmonter cette méfiance et d’obtenir le traitement dont vous avez besoin grâce au soutien de votre famille, de vos amis et de vos proches. En consultant un professionnel de la santé mentale, vous pouvez créer le meilleur plan de traitement pour vous-même.
  2. La psychothérapie, telle que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), est un moyen efficace de vous aider à identifier les schémas de pensée et les croyances qui ne vous servent pas et à les remplacer par des récits plus réalistes et positifs. [6]
  3. Un thérapeute peut également vous aider à développer des capacités d’adaptation saines, à améliorer votre estime de soi et votre communication, ainsi que la façon dont vous interagissez socialement.
  4. La prescription de médicaments n’est pas courante pour la PPD. Cependant, votre médecin peut vous prescrire des antidépresseurs ou des stabilisateurs de l’humeur pour soulager vos symptômes.
  5. Parallèlement à ces options, la mise en œuvre de stratégies d’auto-assistance peut grandement contribuer à la gestion de vos symptômes de DPP et de votre bien-être.

Stratégies d’auto-assistance pour le trouble de la personnalité paranoïaque

Les stratégies d’auto-assistance pour la DPP sont plus efficaces lorsqu’elles sont associées à un traitement professionnel. Avec ces stratégies, il est plus facile de gérer votre condition dans votre vie quotidienne. Voici certaines choses que vous pouvez faire pour gérer vous-même vos symptômes :

  1. Développer la conscience de soi et s’éduquer : Entrez en contact et identifiez vos ressentis. Comprenez comment ils apparaissent dans votre corps. Réfléchissez à ce dont vous avez réellement besoin pour créer un sentiment de sécurité. Soyez déterminé à apporter des changements sains et positifs dans la vie.
  2. Tenez un journal pour y tenir un journal : notez vos pensées et vos sentiments. Identifiez les déclencheurs et les schémas malsains.
  3. Remettez en question les schémas de pensée malsains : créez une distinction claire entre les préoccupations rationnelles et la paranoïa irrationnelle en vous demandant s’il existe des preuves pour étayer vos pensées et vos croyances.
  4. Pratiquez la pleine conscience et prenez soin de vous-même : apprenez à vous détendre et à prendre soin de vos habitudes de vie, comme dormir, manger et faire de l’exercice. Pratiquez des exercices de méditation et de relaxation pour réduire l’anxiété.
  5. Développez des liens sociaux et un système de soutien : S’engager dans des activités sociales et aller à l’encontre de votre instinct de méfiance envers les autres peut être utile. Rechercher le soutien de vos amis, de votre famille et de vos proches peut être très réconfortant.

Conclusion

Le DSM-5 classe le trouble de la personnalité paranoïaque comme un trouble de la personnalité. La cause exacte de la DPP est inconnue, mais nous savons qu’il s’agit d’une combinaison de nos facteurs génétiques et d’expériences de l’enfance telles que la négligence et la maltraitance. Avec PPD, vous pouvez ressentir une méfiance générale à l’égard des intentions des autres. Vous pouvez également avoir du mal à être hypervigilant, à hésiter à vous confier aux autres et à garder rancune. Vivre avec la PPD peut être difficile car cela peut vous faire sentir en détresse, déconnecté et isolé. Cela peut affecter vos relations ainsi que votre travail. Avec le bon traitement, il est possible de gérer les symptômes de la DPP et d’améliorer votre santé mentale et votre bien-être. Parlez à nos experts de United We Care pour plus d’informations. La combinaison des stratégies de TCC, de médicaments et d’auto-assistance constitue un moyen efficace de gérer la DPP.

Les références:

[1] Z. Mary, « Comorbidité de l’Axe II du trouble de la personnalité limite », [En ligne]. Disponible : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0010440X98900384 [Consulté : 12 octobre 2023]. [2] Royce Lee, « Méfiant et incompris : une revue du trouble de la personnalité paranoïaque », [En ligne]. Disponible : https://link.springer.com/article/10.1007/s40473-017-0116-7 [Consulté : octobre 12, 2023.] [3] S. Dolan, « L’utilisation de la dopamine pour améliorer la résilience dans une ère post-COVID-19 : leçons tirées de découvertes récentes en neurosciences qui aident à maintenir la vigilance et la productivité dans la vie et au travail », [En ligne ] Disponible : https://www.researchgate.net/profile/Simon-Dolan-2/publication/358211612_THE_USE_OF_DOPAMINE_TO_ENHANCE_RESILIENCE_IN_A_POST_COVID-19_ERA_Lessons_from_recent_discoveries_in_neuroscience_that_helps_sustain_vigilance_and_productivity_in_life_and_work/links/61f5 5ec31e98d168d7da08fd /L’UTILISATION-DE-DOPAMINE- POUR-AMÉLIORER- LA RÉSILIENCE-DANS-UN- POST-COVID-19-ERA-Lessons-from-recent-discoveries-in-neuroscience-that-helps-sustain-vigilance-and-productivity-in-life-and-work.pdf [Consulté le 12 octobre 2023] [4] LM Bierer, R. Yehuda, J. Schmeidler, V. Mitropoulou, AS New, JM Silverman et LJ Siever, « Abus et négligence pendant l’enfance : relation avec les diagnostics de troubles de la personnalité », [en ligne] . Disponible : https://www.cambridge.org/core/journals/cns-spectrums/article/abs/abuse-and-neglect-in-childhood-relationship-to-personality-disorder-diagnoses/3B83E21CD90B4FBD094BF5EA82C694A0 [Consulté : octobre 2019 ; 12, 2023]. [5] S. Akhtar, « Trouble de la personnalité paranoïaque : synthèse des caractéristiques développementales, dynamiques et descriptives » Psychiatry Online, [En ligne]. Disponible :https://psychotherapy.psychiatryonline.org/doi/abs/10.1176/appi.psychotherapy.1990.44.1.5 [Consulté : 12 octobre 2023]. [6] Dr R. Verheul, « L’efficacité de diverses modalités de psychothérapie pour les troubles de la personnalité : une revue systématique des preuves et des recommandations cliniques », [En ligne]. Disponible : https://www.tandfonline.com/doi/ abs/10.1080/09540260601095399 [Consulté le 12 octobre 2023].

Unlock Exclusive Benefits with Subscription

  • Check icon
    Premium Resources
  • Check icon
    Thriving Community
  • Check icon
    Unlimited Access
  • Check icon
    Personalised Support
Avatar photo

Author : United We Care

Retour en haut

United We Care Business Support

Thank you for your interest in connecting with United We Care, your partner in promoting mental health and well-being in the workplace.

“Corporations has seen a 20% increase in employee well-being and productivity since partnering with United We Care”

Your privacy is our priority