Se libérer d’une relation désagréable

juin 12, 2023

8 min read

Avatar photo
Author : United We Care
Se libérer d’une relation désagréable

Introduction

Les émotions négatives, les conflits et l’insatisfaction entre les individus caractérisent une relation désagréable. Se libérer d’une relation désagréable implique de poser des gestes décisifs pour améliorer son bien-être et reprendre le contrôle de sa vie. Cela nécessite de reconnaître la nature toxique de la relation, de rechercher le soutien de personnes ou de professionnels de confiance, d’établir des limites et d’élaborer un plan de sortie.

Il est crucial d’agir, de développer l’estime de soi et d’aborder des aspects pratiques comme le logement et les finances. Bien que chaque situation soit unique, se libérer implique de retrouver son autonomie personnelle et de donner la priorité à sa santé émotionnelle et physique pour un avenir meilleur.

Qu’est-ce qu’une relation désagréable ?

Les émotions négatives, les conflits et l’insatisfaction caractérisent une relation désagréable entre deux individus. La recherche suggère que des facteurs contribuent au caractère désagréable d’une relation (Sabini et al., 2005). Les compétences en communication, le manque d’empathie et les disputes fréquentes peuvent conduire à des interactions tendues et à des comportements de contrôle, tels que l’agression verbale. [1]

Les relations désagréables manquent souvent de confiance, de soutien et de respect mutuel, ce qui entraîne de la tristesse, de l’anxiété et de l’insatisfaction chez les personnes impliquées. La recherche met en évidence les effets néfastes de ces relations sur le bien-être émotionnel, la santé physique et la qualité de vie globale.

Les personnes dans des relations désagréables doivent chercher du soutien, établir des limites saines et envisager une aide professionnelle pour résoudre les problèmes et potentiellement améliorer la dynamique de leurs relations (Gottman et al., 2015). [2]

Indications d’une relation désagréable

Les indications d’une relation désagréable peuvent varier en fonction de la dynamique spécifique, mais voici quelques signes courants à surveiller : [3]

Indications d'une relation désagréable

  • Conflits et disputes fréquents : Des désaccords constants, des disputes passionnées et une incapacité à résoudre pacifiquement les conflits sont des drapeaux rouges dans une relation.
  • Manque de confiance : La confiance constitue le fondement d’une relation saine. S’il y a un manque persistant de confiance, de suspicion ou de trahison, cela peut créer une atmosphère désagréable.
  • Abus émotionnel ou physique : Toute forme d’abus, qu’il soit verbal, émotionnel ou physique, est une indication claire d’une relation malsaine et désagréable.
  • Mauvaise communication : la difficulté à exprimer ses pensées, ses sentiments et ses besoins, ou une incapacité à s’écouter activement et à se comprendre, peut entraîner des malentendus et de la frustration.
  • Comportement de contrôle ou de manipulation : Si un partenaire essaie constamment de contrôler les actions de l’autre, les isole ou les manipule par la culpabilité ou les menaces, cela indique une dynamique de pouvoir malsaine.
  • Manque de soutien ou de respect : Dans une relation saine, les partenaires doivent se soutenir et respecter les objectifs, les aspirations et les limites de l’autre. L’absence de ces éléments peut contribuer à une relation désagréable.
  • Négativité constante : Une atmosphère omniprésente de négativité, de critique ou de rabaissement peut éroder le bien-être émotionnel des deux partenaires.

N’oubliez pas que ces indications peuvent suggérer une relation désagréable, mais il est essentiel de demander de l’aide ou des conseils professionnels pour résoudre les problèmes et déterminer le meilleur plan d’action.

Pourquoi les gens restent-ils dans des relations désagréables alors qu’ils sont malheureux ?

Les gens peuvent choisir de rester dans des relations désagréables malgré leur mécontentement pour diverses raisons : [4], [5]

Relations désagréables

  • Peur d’être seul : Un facteur commun est la peur d’être seul ou de faire face à la stigmatisation sociale associée à la fin d’une relation. Les gens peuvent choisir de rester dans une relation malheureuse pour éviter les défis inconnus du célibat.
  • Attachement émotionnel : Un attachement émotionnel fort, en particulier dans les relations à long terme, peut rendre difficile le lâcher-prise, même lorsque la relation est désagréable. Le lien formé et l’histoire partagée peuvent créer un sentiment de loyauté et d’attachement.
  • Optimisme et espoir de changement : Les individus peuvent garder l’espoir que la relation s’améliorera avec le temps. Ils peuvent croire que leur partenaire va changer ou que leurs difficultés sont passagères, ce qui les amène à rester dans la relation.
  • Faible estime de soi eem : Les personnes ayant une faible estime de soi peuvent se percevoir comme indignes d’un meilleur traitement ou croire qu’elles ne trouveront pas une relation plus satisfaisante ailleurs, ce qui les amène à rester dans une relation désagréable.
  • Contraintes économiques et logistiques : des considérations pratiques telles que la dépendance financière, les actifs partagés ou les responsabilités de coparentalité peuvent contribuer à ce que les individus choisissent de rester dans une relation malheureuse.

Comment se libérer d’une relation désagréable ?

Se libérer d’une relation désagréable peut être difficile, mais il y a des mesures que l’on peut prendre, soutenues par la recherche : [6]

comment se libérer d'une relation désagréable

  • Reconnaître la situation : Reconnaître que la relation est malsaine et cause du malheur. La conscience de soi est cruciale pour initier le changement.
  • Cherchez du soutien : connectez-vous avec des amis, des membres de votre famille ou des professionnels de confiance qui peuvent vous fournir un soutien émotionnel, des conseils et des ressources.
  • Établir des limites : Définissez clairement et communiquez les limites personnelles au sein de la relation. Fixer des limites peut aider à protéger son bien-être.
  • Construire l’estime de soi : Participez à des activités de soins personnels, recherchez une thérapie et améliorez l’estime de soi et l’estime de soi. Le renforcement de l’estime de soi permet aux individus de faire des choix plus sains.
  • Élaborez un plan de sortie : Élaborez une stratégie et planifiez la sortie de la relation, en tenant compte des aspects pratiques comme le logement, les finances et les questions juridiques si nécessaire.
  • Cherchez de l’aide professionnelle : Si la relation implique des abus ou des traumatismes, consultez des professionnels expérimentés dans la gestion de telles situations, tels que des thérapeutes ou des organisations de violence domestique.
  • Passez à l’action : lorsque vous êtes prêt, donnez suite à la décision de mettre fin à la relation. Cela peut impliquer d’avoir des conversations difficiles, de demander une assistance juridique ou de chercher un refuge si la sécurité est une préoccupation.

N’oubliez pas que chaque situation est unique et qu’il est essentiel de rechercher un soutien personnalisé. La recherche soutient l’efficacité de la recherche d’aide et de la prise de mesures proactives pour se libérer d’une relation désagréable.


Conclusion

Se libérer d’une relation désagréable implique de reconnaître la situation, de rechercher du soutien, d’établir des limites, de renforcer l’estime de soi, d’élaborer des plans de sortie et de prendre des mesures décisives. Il est crucial de donner la priorité à la sécurité personnelle et de demander l’aide d’un professionnel si nécessaire.

Si vous vivez une relation désagréable, consultez des conseillers experts et explorez le contenu de United We Care ! Chez United We Care, une équipe de professionnels et d’experts en santé mentale vous guidera avec les meilleures méthodes pour votre bien-être.


Les références

[1] Sabini, J. et Silver, M., Qu’y a-t-il de si mauvais dans la solitude ? , vol. 563–576. New York, NY, États-Unis : Oxford University Press, 2005.

[2] «Les sept principes pour faire fonctionner le mariage – Wikipédia», Les sept principes pour faire fonctionner le mariage – Wikipédia , 18 mars 2021.

[3] FD Fincham et SRH Beach, « Marriage in the New Millennium: A Decade in Review, » Journal of Marriage and Family , vol. 72, non. 3, pp. 630–649, juin 2010, di : 10.1111/j.1741-3737.2010.00722.x.

[4] S. Sprecher et D. Felmlee, «L’influence des parents et des amis sur la qualité et la stabilité des relations amoureuses: une enquête longitudinale en trois vagues», Journal of Marriage and the Family , vol. 54, non. 4, p. 888, novembre 1992, doi : 10.2307/353170.

[5] P. Hilpert, G. Bodenmann, FW Nussbeck et TN Bradbury, « Prédire la satisfaction relationnelle chez les couples en détresse et non en détresse sur la base d’un échantillon stratifié : une question de conflit, de positivité ou de soutien ? » , Family Science , vol. 4, non. 1, pp. 110–120, octobre 2013, doi : 10.1080/19424620.2013.830633.

[6] S. Fergus et MA Zimmerman, « LA RÉSILIENCE DES ADOLESCENTS : Un cadre pour comprendre le développement sain face au risque », Revue annuelle de santé publique , vol. 26, non. 1, pp. 399–419, avril 2005, doi : 10.114 annual ev.publhealth.26.021304.144357.

Unlock Exclusive Benefits with Subscription

  • Check icon
    Premium Resources
  • Check icon
    Thriving Community
  • Check icon
    Unlimited Access
  • Check icon
    Personalised Support
Avatar photo

Author : United We Care

Retour en haut

United We Care Business Support

Thank you for your interest in connecting with United We Care, your partner in promoting mental health and well-being in the workplace.

“Corporations has seen a 20% increase in employee well-being and productivity since partnering with United We Care”

Your privacy is our priority