Impulsivité borderline : aborder les comportements impulsifs et à risque dans le trouble de la personnalité limite

mars 18, 2024

9 min read

Avatar photo
Author : United We Care
Clinically approved by : Dr.Vasudha
Impulsivité borderline : aborder les comportements impulsifs et à risque dans le trouble de la personnalité limite

Introduction

L’impulsivité est l’un des principaux symptômes ressentis par les personnes diagnostiquées avec un trouble de la personnalité limite, également connu sous le nom de trouble borderline. Comme le terme l’indique, il s’agit de la tendance comportementale à agir sur des impulsions sans trop réfléchir. Cela entraîne souvent des conséquences défavorables qui ont parfois des répercussions à long terme. Par conséquent, l’impulsivité, étant une caractéristique centrale du trouble borderline, rend difficile pour les personnes atteintes de ce trouble de mener une vie fonctionnelle.

Qu’est-ce que l’impulsivité borderline ?

Cliniquement, l’impulsivité liée au trouble borderline est considérée comme différente de la compréhension commune de ce mot. Dans le sens où cela conduit non seulement à la pathologie mais aussi à la perpétuer. Les chercheurs ont découvert que ce type d’impulsivité est stable dans le temps et hautement prédictif d’une psychopathologie limite [1]. De plus, des études ont montré que le traitement de l’impulsivité peut avoir un impact sur l’évolution du trouble borderline. Dans cet article, nous tenterons de comprendre l’impulsivité du trouble borderline de manière générale et spécifique. Nous inclurons également des exemples de comportements à risque inclus dans l’impulsivité du trouble borderline. De cette façon, vous pouvez identifier vos propres schémas et déterminer ce que vous devez faire pour réduire votre impulsivité borderline.

Symptômes de l’impulsivité du trouble borderline

Lorsque les cliniciens et les chercheurs examinent l’impulsivité provoquée par le trouble borderline, ils la classent dans les quatre catégories suivantes. Cela permet de mieux comprendre la profondeur et la prévalence de l’impulsivité.

Choix Impulsivité

Premièrement, l’impulsivité du trouble borderline se manifeste par une impulsivité de choix. Il s’agit d’une sélection préférentielle de récompenses immédiates mais plus petites que de récompenses plus importantes à long terme. C’est un peu comme choisir un sentiment de bien-être temporaire, rapide et facile, plutôt qu’une joie permanente qui demande du temps et des efforts.

Impulsivité motrice

Différente de l’impulsivité de choix, l’impulsivité motrice concerne les actions. L’incapacité de contrôler la façon dont vous réagissez physiquement dans une situation ou l’action que vous choisissez d’entreprendre. Ce type d’impulsivité est répandu, bien que moins que le type de choix, dans le trouble de la personnalité limite.

La recherche de sensations

Les personnes atteintes de trouble borderline ont une perception d’elles-mêmes déformée et des sautes d’humeur extrêmes. Souvent, ils ne disposent pas de mécanismes d’adaptation sains pour gérer ces sentiments. Ils ont donc besoin de distractions constantes. Cela se traduit généralement par un comportement de recherche de sensations. Avec suffisamment de distractions qui les bombardent, ils n’ont pas besoin de s’asseoir avec leurs sentiments de vide chronique.

Automutilation et auto-sabotage

Enfin, l’impulsivité du trouble borderline peut également se manifester par des comportements et des tendances qui nuisent à soi-même. Il peut s’agir d’un préjudice indirect, comme la prise de décisions ayant des conséquences négatives. Ils peuvent également entraîner des dommages directs, comme causer des douleurs physiques ou des blessures corporelles. Dans des cas extrêmes, il peut aussi s’agir de tendances suicidaires.

Quels sont les modèles de comportement à risque possibles observés dans l’impulsivité du trouble borderline ?

Maintenant, concentrons-nous sur des manifestations plus spécifiques de l’impulsivité du trouble borderline. Voici quelques-uns des différents comportements qui relèvent de ce terme générique.

Dépenses imprudentes

L’un des comportements à risque les plus faciles à repérer dans l’impulsivité du trouble borderline est la tendance à dépenser de manière imprudente. Nous ne parlons pas seulement de achats excessifs et inutiles. Cela inclut également l’achat de choses lorsque vous n’avez pas les moyens de les acheter. L’impulsivité du trouble borderline a conduit d’innombrables personnes à s’endetter lourdement en raison de niveaux extrêmes de dépenses imprudentes.

Relations interpersonnelles volatiles

Les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité limite sont également connues pour avoir des relations interpersonnelles volatiles. L’impulsivité dans ce contexte peut se manifester par des conflits fréquents, des décisions de vie majeures prises sans trop y réfléchir, et même des relations sexuelles à risque.

Dépendances

Un grand nombre de personnes souffrant de trouble borderline ressentent l’impulsivité qui y est associée à travers des addictions. Cela peut être une dépendance de toute sorte. Les dépendances les plus communément reconnues comprennent la toxicomanie, le jeu et la dépendance sexuelle. Cependant, cela peut également inclure les dépendances aux jeux, au shopping et au travail.

Vivre dangereusement

De plus, les personnes atteintes d’impulsivité borderline ont tendance à vivre dangereusement. Ils peuvent faire des choix de vie soudains, comme se marier, divorcer ou quitter leur emploi sur un coup de tête. Ils ont également tendance à se soucier très peu de leur sécurité personnelle et à accepter les risques de blessures mortelles.

Exemples de comportement d’impulsivité du trouble borderline

Avant de passer aux options de traitement pour l’impulsivité du trouble borderline, énumérons quelques exemples de ce phénomène. Ce qui suit est une liste d’exemples d’impulsivité du trouble borderline.

  • Acheter des gadgets, des vêtements ou des désirs matériels coûteux sans en avoir besoin ni les ressources nécessaires
  • Apporter soudainement ou radicalement des changements à votre carrière, votre style de vie ou vos activités d’intérêt
  • Reprendre de nouveaux projets sans achever ceux précédemment engagés
  • Se livrer à des relations amoureuses ou sexuelles avec des inconnus ou des personnes relativement peu familières
  • Faire des choix de vie importants comme se marier, divorcer ou quitter un emploi sans y réfléchir sérieusement
  • Se lancer dans une aventure dangereuse qui pourrait mettre sa vie en danger
  • Changement soudain de plan à mi-chemin, même si beaucoup a été investi dans le plan initial
  • Détruire des biens personnels ou se débarrasser de biens matériels qui avaient une grande signification et une grande valeur comme s’ils ne signifiaient rien
  • Maltraiter quelqu’un ou manquer de respect à quelqu’un à cause d’une colère explosive
  • Tentative de suicide ou automutilation non suicidaire
  • Jouer, voler ou avoir inutilement des démêlés avec la justice

Traitement de l’impulsivité du trouble borderline

Heureusement, il existe plusieurs modes de traitement différents qui se sont révélés efficaces pour réduire l’impulsivité du trouble borderline. Dans cette section, nous en décrirons quelques-uns. Impulsivité du trouble borderline : aborder les comportements impulsifs dans le trouble borderline

Thérapie des schémas

La thérapie par les schémas n’est pas seulement une approche mais la fusion de plusieurs approches, notamment la TCC, la Gestalt-thérapie et les relations d’objet. L’objectif est d’améliorer les réactions émotionnelles et corporelles en changeant la façon dont une personne perçoit les concepts et les schémas. Puisque l’impulsivité repose sur l’action sur des émotions intenses, cette thérapie fonctionne bien.

Thérapie comportementale dialectique

Le module de traitement le plus populaire pour le trouble borderline est peut-être la thérapie comportementale dialectique, mieux connue sous le nom de DBT. L’impulsivité du trouble borderline peut être réduite en utilisant les compétences de base que sont la pleine conscience, la tolérance à la détresse, la régulation des émotions et l’efficacité interpersonnelle.

Psychoéducation

Cette approche est particulièrement utilisée lors de l’utilisation d’une approche tenant compte des traumatismes pour traiter l’impulsivité du trouble borderline. L’individu apprend à reconnaître tous les antécédents externes et internes de son impulsivité. En règle générale, cela inclut également les facteurs physiologiques qui y contribuent. En conséquence, le client est plus conscient et plus maître de lui-même.

Mentalisation

De même, la thérapie basée sur la mentalisation, ou MBT, aide une personne à reconnaître et à comprendre comment son état mental recoupe celui des autres. Cette connaissance permet à la personne de mieux comprendre ce qui lui arrive dans les moments d’impulsivité.

Pharmacothérapie

Bien entendu, les médicaments sont toujours une option disponible pour les personnes souffrant d’impulsivité borderline. Surtout s’ils suivent une thérapie depuis un certain temps et ont besoin de plus de soutien. Des études ont montré que les neuroleptiques et les thymorégulateurs semblent plus efficaces que les antidépresseurs dans cet objectif [3].

Stimulation magnétique transcrânienne

Un mode de traitement relativement plus moderne, la stimulation magnétique transcrânienne (TMS), constitue également une approche prometteuse pour traiter l’impulsivité du trouble borderline. La TMS peut être réalisée avec des appareils portables qui utilisent des champs magnétiques pour stimuler les cellules nerveuses du cerveau. Par conséquent, cela conduit à un meilleur contrôle de l’humeur et peut donc être utilisé à cette fin.

Conclusion

L’impulsivité du trouble borderline est plus grave que de simples comportements typiques à risque. Il s’agit d’une tendance plus persistante qui affecte la fonctionnalité d’une personne et perpétue la maladie mentale. Cela peut également conduire à l’auto-sabotage et à l’automutilation dans des cas extrêmes. Quelques exemples d’impulsivité du trouble borderline sont les dépenses imprudentes, les relations sexuelles à risque et les relations instables, les dépendances et les choix de vie dangereux. Heureusement, il existe plusieurs approches thérapeutiques fondées sur des données probantes pour l’impulsivité du trouble borderline. Parlez à nos experts chez United we Care pour en savoir plus ! Les conseils et le soutien professionnels que vous pouvez obtenir de leur part vous aideront à surmonter votre impulsivité liée au trouble borderline !

Les références

[1] Links, PS, Heslegrave, R. et Reekum, RV, 1999. Impulsivité : aspect central du trouble de la personnalité limite. Journal des troubles de la personnalité, 13(1), pp.1-9. [2] Barker, V., Romaniuk, L., Cardinal, RN, Pope, M., Nicol, K. et Hall, J., 2015. Impulsivité dans le trouble de la personnalité limite. Médecine psychologique, 45(9), pp.1955-1964. [3] Mungo, A., Hein, M., Hubain, P., Loas, G. et Fontaine, P., 2020. L’impulsivité et sa prise en charge thérapeutique dans le trouble de la personnalité limite : une revue systématique. Psychiatric Quarterly, 91, pp.1333-1362. [4] Sebastian, A., Jacob, G., Lieb, K. et Tüscher, O., 2013. Impulsivité dans le trouble de la personnalité limite : une question de contrôle des impulsions perturbé ou une facette de la dérégulation émotionnelle ?. Rapports actuels de psychiatrie, 15, pp.1-8.

Unlock Exclusive Benefits with Subscription

  • Check icon
    Premium Resources
  • Check icon
    Thriving Community
  • Check icon
    Unlimited Access
  • Check icon
    Personalised Support
Avatar photo

Author : United We Care

Retour en haut

United We Care Business Support

Thank you for your interest in connecting with United We Care, your partner in promoting mental health and well-being in the workplace.

“Corporations has seen a 20% increase in employee well-being and productivity since partnering with United We Care”

Your privacy is our priority