Nourrir la parentalité : équilibrer l’amour et les limites pour une parentalité efficace

mai 23, 2024

11 min read

Avatar photo
Author : United We Care
Nourrir la parentalité : équilibrer l’amour et les limites pour une parentalité efficace

Introduction

Être parent est un voyage qui vous oblige à marcher sur la corde raide pour élever vos enfants et maintenir la discipline. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Il existe de nombreux livres et suggestions sur la parentalité. Ils ont tous leur point de vue sur les meilleures pratiques en matière d’éducation des enfants. Cependant, une chose sur laquelle ils sont tous d’accord est que le rôle parental, qui se concentre sur la création d’un environnement chaleureux et bienveillant tout en fixant des limites appropriées, est très efficace pour élever des enfants épanouis. Aujourd’hui, nous explorons le concept de parentalité enrichissante et proposons des stratégies pour atteindre un équilibre sain entre l’amour et les limites.

Comprendre les différents types de parentalité

Chaque parent est unique, vos pratiques parentales sont donc forcément différentes des autres. Cependant, les psychologues qui ont étudié la parentalité ont classé la parentalité en catégories spécifiques basées sur les pratiques courantes des parents. Parmi eux, le psychologue le plus célèbre était Baumrind, qui a introduit trois styles parentaux basés sur le degré de contrôle que les parents exercent sur leurs enfants. Plus tard, Maccoby et Martin ont développé ce point et ajouté la dimension de la réactivité des parents aux besoins de leur enfant. Cela a donné naissance aux quatre styles parentaux dominants qui existent aujourd’hui [1].

Comprendre les différents types de parentalité

Parentalité faisant autorité

C’est ce que les chercheurs et les universitaires considèrent comme le style parental idéal. Les parents faisant autorité sont chaleureux, attentionnés et attentifs aux besoins de leurs enfants, mais ils fixent également des attentes claires et raisonnables à leur égard. Lorsque les enfants sont confrontés à des difficultés, ces parents fournissent des conseils et un soutien, mais continuent d’encourager l’indépendance et l’individualité [1].

Parentalité autoritaire

Ce sont des parents stricts. Les parents autoritaires sont très exigeants envers leurs enfants. Ils établissent des règles et s’attendent à ce que les enfants les suivent, mais sont rarement sensibles aux besoins de leurs enfants. L’obéissance et la discipline sont valorisées et les négociations deviennent un signe d’absentéisme. Consciemment ou inconsciemment, leur communication est à sens unique et peu ou pas de considération est accordée au point de vue de l’enfant [1].

Lisez cet article sur la différence entre la parentalité autoritaire et la parentalité permissive.

Parentalité permissive

Aux yeux de l’enfant, ce sont des parents « cool ». Mais techniquement, les parents permissifs sont à l’opposé de la catégorie précédente. Les parents permissifs ont tendance à être attentionnés et indulgents envers leurs enfants et fixent très peu de règles ou de limites. Ils veulent être les amis de leur enfant et oublier le rôle de parent [1]. Souvent, les enfants de parents permissifs deviennent trop exigeants et commencent à prendre les devants dans la maison, contrôlant leurs parents plutôt que l’inverse.

Parentalité non impliquée

Parfois, les parents sont absents, même s’ils sont physiquement présents. Lorsque les parents ne répondent pas aux besoins de leurs enfants, sont émotionnellement distants et fournissent un minimum de conseils, on parle de parentalité non impliquée. Cela peut se produire pour diverses raisons, telles qu’un travail professionnel exigeant ou un problème de santé mentale ou physique chez le parent [1].

Rôle de l’amour et de l’éducation dans la parentalité

Shelja Sen, l’auteur du célèbre livre parental « Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’amour », considère la connexion et le lien avec l’enfant comme la base de la parentalité [2]. Grâce à l’amour et aux soins, les parents constituent la base d’une relation saine et solidaire. C’est cette relation, ainsi que les comportements attentionnés et les expressions actives d’amour, qui deviennent cruciales dans le développement émotionnel, social et cognitif des enfants [2].

En termes simples, nourrir la parentalité implique de répondre aux besoins physiques, émotionnels et psychologiques d’un enfant ; offrir confort et protection; et promouvoir l’indépendance et la confiance en soi [3]. Lorsque les enfants se sentent aimés, ils sont plus susceptibles d’avoir une estime de soi positive et d’acquérir la capacité d’établir des relations sécurisées.

Pourtant, vous devez faire attention à ne pas pousser l’amour à l’extrême. Parfois, les parents peuvent être tellement concentrés sur l’autonomie et l’éducation qu’ils finissent par devenir permissifs. Ils n’offrent aucune structure et cèdent facilement à leurs exigences. Cela peut éventuellement devenir nocif pour les enfants. Les chercheurs ont remarqué que les enfants dont les parents sont permissifs ont une mauvaise régulation émotionnelle, une mauvaise autodiscipline, des problèmes de comportement et des tendances élevées à prendre des risques [4] [5].

Rôle des limites dans la parentalité

Les limites parentales peuvent contribuer à fournir une structure et un sentiment de sécurité aux enfants. Lorsque les parents fixent des limites appropriées, leurs enfants développent l’autodiscipline et la responsabilité [5]. Ce n’est pas toujours facile et les enfants résistent définitivement. Mais il est important que les parents restent fermes dans les limites nécessaires. Par exemple, une limite telle qu’une heure de coucher fixe peut initialement constituer une crise du point de vue de l’enfant et celui-ci protestera, mais à terme, cela contribuera à créer une hygiène de sommeil et une routine pour l’enfant.

Encore une fois, la mise en garde s’impose : ne poussez pas cela à l’extrême. Lorsque les parents deviennent trop stricts dans leurs limites, ils peuvent perdre leur soutien et devenir autoritaires. Dans de telles situations, même si les frontières sont claires et bien établies, il y a peu de négociation et de flexibilité. Les enfants qui grandissent dans cet environnement sont également confrontés à des problèmes de développement considérables. Par exemple, ils peuvent devenir des adultes ayant de faibles compétences sociales, une faible estime de soi, un risque plus élevé de problèmes de santé mentale et un risque plus élevé de comportement rebelle [5] [7].

En savoir plus sur :  Pourquoi votre mère vous déteste-t-elle mais aime-t-elle vos frères et sœurs

Trouver un équilibre entre l’amour et les limites lorsqu’on s’occupe de la parentalité

Les parents qui comprennent et pratiquent un style parental autoritaire où les limites et l’éducation sont présentes auront de meilleures relations avec leurs enfants à l’avenir. Ce type de parentalité a également de nombreux résultats positifs pour les enfants, comme une haute estime de soi, une réussite scolaire, une meilleure régulation émotionnelle et une plus grande indépendance dans la prise de décision. Donc, dans l’ensemble, cela en vaut la peine.

Plus d’informations – Comment le style parental affecte-t-il les enfants.

Voici quelques conseils pour créer cet équilibre et développer un style parental positif [3] [8] [9] :

Trouver un équilibre entre l'amour et les limites lorsqu'on s'occupe de la parentalité

Soyez chaleureux et réactif

Développer un lien avec l’enfant est de la plus haute importance. Vous devez apprendre à faire preuve de chaleur et d’affection envers vos enfants d’une manière qu’ils comprennent. Vous pouvez notamment y parvenir en répondant rapidement et avec sensibilité aux besoins émotionnels et physiques de l’enfant ; offrir des éloges ou des encouragements pour leurs efforts ; et accepter les capacités et la personnalité de l’enfant.

Encourager une communication ouverte

Vous pouvez créer un environnement psychologiquement sûr pour l’enfant en encourageantune communication ouverte et en l’écoutant sans jugement. Dans un tel environnement, l’enfant se sentira à l’aise pour exprimer ses pensées et ses sentiments [10].

Établir des attentes claires et raisonnables

Communiquer vos attentes à l’enfant, y compris les règles, les responsabilités et les conséquences, peut aider à fixer des limites. Vous devez vous assurer que ces attentes sont adaptées à l’âge et justes. Par exemple, s’attendre à ce qu’un enfant de 13 ans fasse de l’auto-apprentissage pendant 1 heure pourrait être une attente raisonnable, mais pour un enfant de 7 ans, cette règle pourrait être injuste. De plus, il est également important d’expliquer la nécessité de ces limites aux enfants. Cela peut inciter les enfants à davantage de collaboration et de responsabilité.

Pratiquez une discipline positive

Au lieu de compter uniquement sur la punition, mettez l’accent sur les techniques de discipline positive, comme permettre à l’enfant de gérer le résultat d’une situation qu’il a provoquée. Par exemple, si un enfant renverse de l’eau, une façon d’accroître sa responsabilité est de lui demander ou même de l’aider à la nettoyer. Les stratégies de discipline positive encouragent la résolution de problèmes et la réflexion plutôt que de recourir à des punitions sévères.

Favoriser l’indépendance et l’autonomie

À mesure que les enfants grandissent, les parents doivent commencer à abandonner un certain contrôle. Il est essentiel de soutenir l’indépendance croissante de l’enfant en lui accordant progressivement des responsabilités et des opportunités de prise de décision adaptées à son âge. Par exemple, lorsque les enfants entrent dans l’adolescence, prolonger l’heure du coucher, les encourager à établir leur propre routine ou leur permettre des excursions indépendantes avec des amis peut aider à leur apprendre la responsabilité.

Plus d’informations sur les centres de réadaptation

Conclusion

Être parent est difficile, et être parent efficacement est encore plus difficile. La meilleure pratique parentale consiste à trouver un équilibre entre l’amour nourricier et les exigences raisonnables. Sans votre chaleur et votre affection, les enfants pourraient se méfier de vous et du monde, et sans limites, ils pourraient faire l’école buissonnière. Si vous parvenez à atteindre cet équilibre de parentalité autoritaire, vous créerez un sentiment de sécurité, de confiance en soi et de responsabilité chez les enfants.

Si vous êtes parent ou envisagez de devenir parent, vous pouvez en apprendre davantage sur les pratiques parentales efficaces auprès de nos experts de United We Care. Notre équipe de professionnels dévoués s’engage à vous fournir les meilleures solutions pour votre bien-être global et celui de votre famille.

Les références

  1. LG Simons et RD Conger, « Lier les différences mère-père en matière de parentalité à une typologie des styles parentaux familiaux et des résultats des adolescents », Journal of Family Issues , vol. 28, non. 2, pp. 212-241, 2007. est ce que je:10.1177/0192513×06294593
  2. S. Sen, Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’amour : l’art d’être parent en pleine conscience . New York : Collins, 2015.
  3. D. Baumrind, « Effets du contrôle parental faisant autorité sur le comportement de l’enfant », Child Development , vol. 37, non. 4, p. 887, 1966. est ce que je:10.2307/1126611.
  4. GA Wischerth, MK Mulvaney, MA Brackett et D. Perkins, « L’influence négative de la parentalité permissive sur la croissance personnelle et le rôle médiateur de l’intelligence émotionnelle », The Journal of Genetic Psychology , vol. 177, non. 5, pp. 185-189, 2016. est ce que je:10.1080/00221325.2016.1224223
  5. SM Arafat, H. Akter, MA Islam, Md. M. Shah et R. Kabir, « Parenting : Types, effets et variations culturelles », Asian Journal of Pediatric Research , pp. 32-36, 2020. est ce que je :10.9734/ ajpr/2020/v3i330130
  6. C. Connel, « Perspectives et considérations multiculturelles au sein de la famille structurelle… », RIVIER ACADEMIC JOURNAL, VOLUME 6, NUMÉRO 2, AUTOMNE 2010, https://www2.rivier.edu/journal/ROAJ-Fall-2010/J461- Connelle-Multicultural-Perspectives.pdf (consulté le 9 juin 2023).
  7. PS Jadon et S. Tripathi, « Effet du style parental autoritaire sur l’estime de soi de l’enfant : une revue systématique », IJARIIE-ISSN(O)-2395-4396 , vol. 3, 2017. [En ligne]. Disponible : https://citeseerx.ist.psu.edu/document?repid=rep1&type=pdf&doi=1dbe3c4475adb3b9462c149a8d4d580ee7e85644
  8. L. Amy Morin, « Stratégies qui vous aideront à devenir plus autoritaire envers vos enfants », Verywell Family, https://www.verywellfamily.com/ways-to-become-a-more-authoritative-parent-4136329 (consulté en juin .9, 2023).
  9. G. Dewar, « The authoritative parenting style: An Evidence-based guide », PARENTING SCIENCE, https://parentingscience.com/authoritative-parenting-style/ (consulté le 9 juin 2023).
  10. « Parentalité : 5 conseils pour avoir une communication ouverte avec votre enfant », United We Care, https://www.unitedwecare.com/parenting-5-tips-to-have-open-communication-with-your-child/.

Unlock Exclusive Benefits with Subscription

  • Check icon
    Premium Resources
  • Check icon
    Thriving Community
  • Check icon
    Unlimited Access
  • Check icon
    Personalised Support
Avatar photo

Author : United We Care

Retour en haut

United We Care Business Support

Thank you for your interest in connecting with United We Care, your partner in promoting mental health and well-being in the workplace.

“Corporations has seen a 20% increase in employee well-being and productivity since partnering with United We Care”

Your privacy is our priority