Impacts des neurotransmetteurs (sérotonine et dopamine) sur la dépression et l’anxiété

décembre 2, 2022

6 min read

Introduction:

Le cerveau humain est une structure complexe. Il a des milliards de neurones qui communiquent en douceur un message d’une partie à l’autre. Les neurotransmetteurs sont les messagers chimiques qui relaient les signaux entre les neurones. Des études montrent que les neurotransmetteurs et les troubles mentaux tels que la dépression et l’anxiété sont fortement corrélés.

Que sont les neurotransmetteurs ?

Dans le cerveau humain, les neurones communiquent entre eux à l’aide de messagers chimiques. Les extrémités neurales de deux neurones quelconques ne sont pas connectées. Ces neurones ont un minuscule espace appelé espace synaptique, où les neurotransmetteurs des produits chimiques transmettent des signaux à d’autres cellules cibles. En termes simples, les neurotransmetteurs sont la substance chimique qui aide à relayer le message entre les neurones vers les cellules cibles. Ces messages aident à réguler les fonctions du corps. Les neurotransmetteurs jouent un rôle crucial dans le processus de communication des signaux qui aident à réguler :

1. Respiration

2. Dormir

3. Fréquence cardiaque

4. Humeur

5. Digestion

5. Appétit

6. Concentration

7. Mouvements

Les neurotransmetteurs sont de trois types; chacun d’eux possède un récepteur spécifique.

Types de neurotransmetteurs :

1. Neurotransmetteur excitateur : ces types de neurotransmetteurs excitent et encouragent les cellules cibles.

2. Inhibiteur : Ces types de neurotransmetteurs découragent les cellules cibles et inhibent leur action.

3. Modulateur : Ces types de neurotransmetteurs communiquent avec plusieurs neurones à la fois.

Qu’est-ce que la dépression et l’anxiété?

La dépression et l’anxiété sont des troubles mentaux courants qui affectent négativement votre vie. Ces deux troubles mentaux créent des obstacles dans votre travail et votre vie personnelle.

Dépression :

On l’appelle aussi trouble dépressif majeur ou trouble de l’humeur. Les personnes déprimées montrent des signes constants de malheur, de tristesse et de perte d’intérêt pour leur vie. Le pessimisme est au cœur de la dépression. Il provoque des symptômes tels que,

1. Le sentiment d’inutilité ou de désespoir

2. Le sentiment de tristesse constante

3. Contenu de pensées suicidaires

4. Manque d’intérêt pour toute activité

5. Fatigue

6. Sommeil perturbé

7. Perte d’appétit

8. Incapacité à se concentrer ou à prendre des décisions

L’état de dépression peut ne pas disparaître complètement. Cependant, avec des traitements appropriés, on peut gérer les symptômes de la dépression.

Anxiété :

Se sentir anxieux est courant face à un événement difficile ou menaçant. Cependant, des sentiments d’anxiété de longue durée peuvent indiquer des troubles anxieux. Face à un défi ou à une menace, les humains ressentent du stress et utilisent des mécanismes de combat, de fuite ou de blocage. L’anxiété affecte votre santé mentale et physique. La peur peut faire paraître les facteurs de stress plus gros qu’ils ne le sont. Les personnes souffrant de troubles anxieux sont confrontées à des sentiments d’anxiété disproportionnés. Les symptômes de l’anxiété comprennent :

1. Agitation constante

2. Cycle de sommeil perturbé

3. Transpiration excessive des paumes et des pieds

4. Essoufflement

5. Peur et phobie

6. Vertiges

7. Sécheresse dans la bouche

8. Se sentir paniqué

Quel est l’impact des neurotransmetteurs sur la dépression et l’anxiété ?

Les changements dans les neurotransmetteurs sont l’un des nombreux facteurs qui conduisent à la dépression et à l’anxiété. Certains neurotransmetteurs sont responsables de la régulation de l’humeur. Des études suggèrent que de faibles niveaux de certains neurotransmetteurs tels que la dopamine et la sérotonine peuvent provoquer la dépression et l’anxiété.

Dopamine et anxiété : qu’est-ce que la dopamine a à voir avec la peur ?

La recherche montre que la dépression a des liens avec la dopamine, mais les dernières études scientifiques suggèrent qu’elle pourrait jouer un rôle clé dans les comportements liés à l’anxiété. Généralement, la dopamine est associée à des comportements de dépendance au plaisir. Cependant, la peur a parfois des relations avec les niveaux de dopamine. La peur et la phobie font partie de nombreux troubles anxieux tels que la phobie, l’anxiété sociale, l’anxiété généralisée, le SSPT. Bien que la peur contribue au niveau de dopamine, elle contribue également à un comportement anxieux.

Le rôle de la dopamine dans la dépression, l’anxiété et d’autres conditions :

La dopamine est un neurotransmetteur essentiel qui participe à la régulation de l’humeur. Les changements dans les niveaux de dopamine peuvent provoquer des troubles de l’humeur. La dépression est également un trouble de l’humeur causé par la fluctuation de la dopamine. Le cerveau libère de la dopamine tout en se livrant à des activités agréables. De faibles niveaux de ce neurotransmetteur source de plaisir peuvent conduire à la dépression, tandis que des quantités excessives de dopamine peuvent contribuer à l’agressivité, à une altération du contrôle des impulsions, à l’hyperactivité, au TDAH. Certaines études suggèrent que l’hyperactivité et l’excès de dopamine sont associés à la schizophrénie, aux délires et aux hallucinations. Certains patients atteints de la maladie de Parkinson ont également des quantités excessives de dopamine dans leur corps. Un excès de dopamine peut favoriser les tendances à la dépendance au jeu chez une personne.

Le rôle de la sérotonine dans la dépression, l’anxiété et d’autres conditions :

La sérotonine est un neurotransmetteur qui nous fait nous sentir bien ou heureux – les personnes ayant de faibles niveaux de sérotonine éprouvent des problèmes liés à l’anxiété. Outre la régulation de l’humeur, ce neurotransmetteur régule également les fonctions intestinales. Il y a une grande quantité de sérotonine dans l’intestin ; La sérotonine est un régulateur de l’humeur et un inducteur de bonheur et joue un rôle essentiel dans les traitements de la dépression. De faibles niveaux de sérotonine peuvent affecter votre humeur, des troubles du cycle du sommeil, une sensation de douleur chronique, des problèmes de colère, des problèmes de mémoire, etc. Chaque fois que vous ressentez une allergie grave, votre corps sécrète de la sérotonine. Il joue également un rôle crucial dans la gestion de la douleur. Cependant, une quantité excessive de sérotonine peut affecter gravement votre tension artérielle et votre rythme cardiaque. Des études suggèrent que la méditation de pleine conscience régulière peut améliorer vos niveaux de sérotonine et améliorer votre humeur.

Conclusion:

La sérotonine et la dopamine sont des neurotransmetteurs essentiels qui ont un impact sur votre bien-être général. Une routine d’exercice quotidienne, la méditation, un régime alimentaire peuvent aider à équilibrer ces neurotransmetteurs. Pratiquer la gratitude est aussi un moyen d’équilibrer la sérotonine. Vous pouvez également consulter un thérapeute pour faire face à l’anxiété ou à la dépression .

X

Make your child listen to you.

Online Group Session
Limited Seats Available!