Hyperfocus : 6 conseils importants pour faire face à l’hyperfocus

juin 7, 2024

8 min read

Avatar photo
Author : United We Care
Hyperfocus : 6 conseils importants pour faire face à l’hyperfocus

Introduction

Avez-vous déjà eu l’impression que le monde qui vous entoure s’estompait alors que vous vous livriez à une activité qui vous intéresse vraiment ? Il s’agit d’un état d’hyperconcentration, et c’est un sentiment occasionnel auquel beaucoup d’entre nous peuvent s’identifier. L’hyperfocus est également étroitement associé à l’état de flux. Ces deux expériences sont similaires en termes d’intensité avec laquelle vous pouvez vous concentrer sur l’activité et la transformation de votre sens du temps. Cependant, ce ne sont pas les mêmes. Lorsque vous êtes dans un état de flux, vous avez un sentiment de contrôle sur l’activité qui vous permet d’en sortir si nécessaire. Alors que lorsque vous êtes hyperconcentré, vous risquez d’être tellement absorbé par l’activité que vous aurez vraiment du mal à la mettre de côté et à prêter attention à autre chose. Pensez-y comme ceci : même si l’état de flux peut sembler équilibré, l’hyperconcentration peut donner l’impression de la perdre. Doit lire – Hyperfixation vs Hyperfocus

Qu’est-ce que l’hyperfocus ?

Lorsque vous êtes dans un état d’hyperconcentration, vous concentrez la majorité de vos pensées, de votre temps et de votre énergie sur une activité qui vous intéresse singulièrement.[1] Cela ne semble pas si grave jusqu’à ce que vous ayez du mal à réguler votre attention sur d’autres tâches importantes. Vous pourriez vous sentir positif et épanoui au début, mais finalement, la fixation et le stress commencent à vous alourdir. Vous commencez à négliger votre travail, vos engagements sociaux et même à prendre soin de vous-même. Vous perdez une grande partie de votre temps et devenez trop détaché de votre environnement pour votre propre bien. Ce déséquilibre peut affecter négativement votre santé et votre bien-être en général. Par exemple, lorsque vous êtes hyper concentré sur votre travail, vous risquez de retarder par inadvertance vos repas ou de ne pas pouvoir retrouver les gens. Cela peut éventuellement vous faire vous sentir épuisé et même seul. L’hyperfocus peut aussi ressembler à :

  • Ne pas être capable de se rappeler où est passé votre temps une fois que vous sortez de votre état de concentration [2]
  • Ne pas entendre les gens autour de vous ou même remarquer un orage à l’extérieur
  • Avoir des relations tendues et des difficultés au travail parce que vous n’avez pas atteint vos objectifs
  • Ne pas vous présenter socialement et vous sentir seul parce que vous êtes principalement préoccupé par votre activité
  • Se sentir physiquement épuisé parce que vous êtes stressé et incapable de manger ou de dormir correctement

Les effets négatifs de l’hyperconcentration s’intensifient lorsque votre activité de concentration en elle-même n’est pas productive ou ne vous sert d’aucune manière, comme jouer à des jeux vidéo, faire défiler les réseaux sociaux ou faire des achats en ligne.

Quels sont les symptômes de l’hyperfocus ?

L’hyperfocalisation est influencée par une combinaison de facteurs neurobiologiques, environnementaux et psychologiques, tels que : Quels sont les symptômes de l’hyperfocus ?

  • La connexion dopaminergique : L’activité qui vous intéresse a tendance à être perçue comme enrichissante par votre cerveau, stimulant la libération de dopamine. Cela peut vous amener à vous engager dans votre activité de manière répétée et avec plus de concentration, ce qui libère davantage de dopamine. Au fil du temps, cette activité peut devenir habituelle, voire compulsive.[3]
  • Variations naturelles de votre cerveau : L’hyperconcentration est généralement associée au TDAH car elle peut vous empêcher de réguler votre attention. Les personnes autistes peuvent également en faire l’expérience intensément tout en s’engageant dans leurs intérêts particuliers.
  • Évasion du stress : Vous essayez peut-être simplement d’échapper aux facteurs de stress de la vie en faisant face à une hyperfixation sur quelque chose d’autre qui ne vous dérangerait pas.

De plus, l’utilisation excessive de types spécifiques de technologies est liée au développement de comportements de type hyperfocus. La conception des plateformes de médias sociaux et du contenu Internet vise à maximiser notre engagement et à stimuler la libération de dopamine. Les activités sur Internet favorisent souvent le changement de tâches par opposition au véritable multitâche, ce qui peut réduire notre efficacité et nos progrès globaux.

Combien de temps dure l’hyperfocus ?

La durée de l’hyperfocus peut varier d’une personne à l’autre. Pour certains, cela peut durer quelques minutes, tandis que pour d’autres, cela peut durer plusieurs heures d’affilée. Votre hyperfocus peut être prolongé si :

  • Vous êtes engagé dans une tâche qui est vraiment gratifiante pour vous car elle correspond à vos intérêts.
  • Vous souffrez de TDAH ou êtes sur le spectre autistique
  • Vous disposez d’un environnement confortable sans aucune distraction
  • Vous êtes bien reposé et vos besoins physiologiques satisfaits, ce qui vous permet de vous concentrer sans interruption

Contrairement à l’état de flux, être hyperconcentré pendant trop longtemps peut nous épuiser. Vous pourriez ressentir des effets négatifs tels que :

  • Fatigue oculaire, raideur musculaire et blessures liées au stress dues à une pause trop longue
  • Déshydratation et faim si vous oubliez de manger et de boire de l’eau à temps
  • Durée et qualité du sommeil réduites si vous travaillez trop tard dans la nuit
  • Se sentir anxieux face aux conséquences de ne pas prêter suffisamment d’attention à d’autres tâches importantes

Cependant, vous pouvez apprendre à gérer les effets négatifs de l’hyperconcentration. En savoir plus sur – Hyperfocus TDAH

6 conseils importants pour faire face à l’hyperfocus ?

L’hyperconcentration peut conduire à une détresse physique et mentale et à la négligence d’autres responsabilités.

  1. Vous pouvez gérer votre hyperfocus en reconnaissant d’abord à quoi ressemble l’hyperfocus pour vous, ce qui vous arrive lorsque vous entrez dans cette zone et si vous souhaitez continuer ou rediriger votre attention vers autre chose.
  2. Si vous continuez dans l’état d’hyperconcentration, vous pouvez garder un œil sur le temps que vous y passez. Vous pouvez désigner des durées spécifiques pour les tâches et utiliser une alarme pour vous garder sous contrôle.[4] N’oubliez pas de prévoir suffisamment de temps de pause pour vous étirer et vous rafraîchir.
  3. Essayez d’être plus intentionnel dans la tâche que vous effectuez. Vous pouvez définir vos objectifs et les hiérarchiser pour rester sur la bonne voie et être responsable des progrès que vous réalisez.
  4. Vous pouvez également prendre l’habitude de méditer ou d’interagir avec votre respiration pendant vos pauses ou à tout moment de la journée. Cela peut vous aider à être conscient de ce que vous ressentez.
  5. Partager vos difficultés d’hyperconcentration avec un proche peut vous permettre de vous sentir soutenu. Vous pouvez également le partager avec un thérapeute qui pourra vous aider avec des outils et des stratégies pour le surmonter.
  6. Si vous êtes sujet à l’hyperconcentration, vous souhaiterez peut-être surveiller votre consommation de caféine, surtout plus tard dans la journée. En fin de compte, prendre bien soin de vous avec un sommeil régulier, une alimentation équilibrée, de l’exercice et du repos peut vous aider à réguler sainement votre concentration.

Conclusion

Être hyperconcentré peut faire disparaître le monde qui nous entoure lorsque nous nous engageons dans une seule activité qui nous intéresse. Même si cela peut être une expérience positive au début, cela peut rapidement nuire à notre bien-être mental et physique. Soudainement, vous ne pourrez peut-être plus vous rappeler où est passé votre temps, ne pas entendre les gens autour de vous, négliger d’autres responsabilités, vous isoler socialement et vous sentir physiquement épuisé. Des facteurs neurobiologiques, environnementaux et psychologiques provoquent une hyperfocalisation. Votre hyperconcentration peut être prolongée si vous êtes vraiment passionné par la tâche, si vous êtes neurodivergent, si vous n’avez aucune distraction autour de vous ou si vous cherchez simplement à échapper à d’autres stress. Il est possible de gérer les effets négatifs de l’hyperconcentration en étant conscient et plus intentionnel de vos tâches et en recherchant la santé d’un professionnel et le soutien de vos proches. Vous pouvez demander l’aide d’experts chez United We Care . Notre équipe d’experts en bien-être et santé mentale peut vous guider à travers les meilleures méthodes pour votre bien-être.

Les références:

[1] Ashinoff, BK, Abu-Akel, A. Hyperfocus : la frontière oubliée de l’attention. Recherche psychologique 85, 1-19 (2021). https://doi.org/10.1007/s00426-019-01245-8 [2] Hupfeld, KE, Abagis, TR & Shah, P. Vivre « dans la zone » : hyperfocus dans le TDAH chez l’adulte. TDAH Atten Def Hyp Disord 11, 191-208 (2019). https://doi.org/10.1007/s12402-018-0272-y [3] R. Nicholson, « Hyperfocus in autisme : Une exploration inspirée par les principes de la neurodiversité », Dissertation, Immaculata University, 2022. [En ligne]. Disponible : https://library.immaculata.edu/Dissertation/Psych/Psyd458NicholsonR2022.pdf [4] Erguvan Tugba Ozel-Kizil, Ahmet Kokurcan, Umut Mert Aksoy, Bilgen Bicer Kanat, Direnc Sakarya, Gulbahar Bastug, Burcin Colak, Umut Altunoz , Sevinc Kirici, Hatice Demirbas, Bedriye Oncu, « L’hyperfocalisation en tant que dimension du trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention chez l’adulte », Recherche sur les troubles du développement, Volume 59, 2016, https://doi.org/10.1016/j.ridd.2016.09.016

Unlock Exclusive Benefits with Subscription

  • Check icon
    Premium Resources
  • Check icon
    Thriving Community
  • Check icon
    Unlimited Access
  • Check icon
    Personalised Support
Avatar photo

Author : United We Care

Retour en haut

United We Care Business Support

Thank you for your interest in connecting with United We Care, your partner in promoting mental health and well-being in the workplace.

“Corporations has seen a 20% increase in employee well-being and productivity since partnering with United We Care”

Your privacy is our priority