Symptômes, causes et traitements de la dépression post-partum

décembre 23, 2022

7 min read

Introduction

L’accouchement est un événement important dans la vie d’une femme, lui faisant vivre un flot d’émotions intenses et de changements physiques. Le vide soudain peut priver la mère de sentiments joyeux. De nombreuses causes physiques et émotionnelles peuvent entraîner une dépression post-partum affectant la qualité de vie de la mère. Un diagnostic rapide et un traitement approprié peuvent améliorer les perspectives de la plupart des mères et rétablir un lien maternel avec le nouveau-né.

Qu’est-ce que la dépression post-partum ?

Il est naturel pour une nouvelle maman de ressentir un soulagement ou un bonheur soudain immédiatement après l’accouchement. L’accouchement peut également entraîner des sentiments exactement opposés. Il peut survenir comme l’une des complications de l’accouchement, provoquant de l’anxiété, des troubles du sommeil, des sautes d’humeur et des crises périodiques de pleurs. Certaines femmes peuvent éprouver un assortiment complexe de symptômes émotionnels, comportementaux et physiques après l’accouchement. La condition complexe est la dépression post-partum. La dépression post-partum est une affection de courte durée, car la mère peut retrouver son état habituel après une prise en charge médicale rapide.

Quels sont les symptômes de la dépression post-partum ?

Les signes et les symptômes de la dépression post-partum peuvent varier en intensité selon les individus. Une mère souffrant de dépression post-partum peut ne pas présenter tous les signes et symptômes mentionnés ci-dessous. Ces symptômes ont un impact sur le bien-être de la mère et causent des problèmes au bébé. Les mères qui souffrent de dépression post-partum peuvent partager certains ou la plupart des symptômes suivants :

  1. Manque d’engagement avec le nouveau-né
  2. Sentiment d’incomplétude
  3. Sentiment d’inutilité
  4. Faible consommation d’énergie et d’entraînement
  5. Troubles du sommeil pouvant entraîner un sommeil excessif ou un manque de sommeil
  6. Frustration
  7. Perte d’intérêt pour les plaisirs simples de la vie
  8. Pensées pour se blesser ou blesser le nouveau-né
  9. Manque de concentration
  10. Confusion
  11. Perte de capacité de décision
  12. Désespoir
  13. Manque de confiance pour être une bonne mère
  14. Détachement de la famille et des amis
  15. Augmentation soudaine ou perte d’appétit

Les symptômes de la dépression post-partum peuvent devenir évidents quelques jours après l’accouchement ou peuvent apparaître à tout moment en quelques semaines, voire quelques mois.

Qu’est-ce qui cause la dépression post-partum ?

Plusieurs processus complexes se produisent pendant l’accouchement, comme des changements physiques, chimiques et hormonaux. L’œstrogène et la progestérone sont les deux principales hormones de reproduction chez la femme qui fluctuent considérablement pendant la grossesse. La hausse peut être aussi élevée que dix fois les niveaux normaux. Les niveaux chutent soudainement après l’accouchement et reviennent aux niveaux d’avant la grossesse dans les deux ou trois jours suivant l’accouchement. Tout cela peut déclencher une combinaison d’événements connus sous le nom de dépression post-partum. La dépression post-partum survient en raison de la réaction d’un individu aux changements sociaux, hormonaux et physiologiques survenant après l’accouchement. Cela peut être le résultat des facteurs de risque suivants :

  1. Un nouveau-né avec des besoins spéciaux
  2. Le sentiment d’être disgracieux
  3. Incapacité à allaiter le bébé
  4. Bébé prématuré
  5. Mortinaissance
  6. Bébé avec un faible poids à la naissance
  7. Grossesse mineure
  8. Dépendance à la drogue ou à l’alcool
  9. Histoire d’un événement traumatisant
  10. Absence de système de soutien
  11. Le stress d’élever ou de s’occuper du bébé

Quel est le traitement des causes de la dépression post-partum ?

Il n’y a pas de traitement standard de la dépression post-partum, car les médecins doivent tenir compte des types et de la gravité des symptômes. Rechercher un soutien émotionnel ou rejoindre des groupes de soutien peut aider à traiter la dépression post-partum . Voici quelques traitements de la dépression post-partum :

  1. Psychothérapie – En parlant de problèmes et de peurs, un psychothérapeute professionnel peut vous aider. La plupart des mères peuvent faire face à la dépression post-partum en apprenant à gérer la situation. Les psychothérapeutes offrent des conseils sur la manière de réagir positivement aux sentiments et aux émotions. Ils fournissent également des conseils pour fixer des objectifs pratiques.
  2. Médicaments – Les médecins peuvent recommander des médicaments antidépresseurs pour améliorer l’humeur et traiter les symptômes. Ceux-ci peuvent également rétablir l’équilibre hormonal chez les patients souffrant de dépression post-partum. Les médicaments antipsychotiques sont utiles pour traiter la psychose, qui peut être la conséquence de la dépression post-partum.

Le traitement de la dépression post-partum aide à résoudre les symptômes. Il améliore également la qualité de la vie de la mère. L’arrêt du traitement peut entraîner une rechute de la maladie. La dépression post-partum peut affecter votre bien-être et le développement du bébé. Visitez https://www.unitedwecare.com/services/online-therapy-and-counseling/depression-counseling-and-therapy/ pour des conseils appropriés.

Combien de temps peut durer la dépression post-partum ?

Il est courant de ressentir le baby blues après l’accouchement, qui est un processus de récupération après la grossesse. La plupart des mères se remettent de problèmes émotionnels comme l’anxiété, le stress et la tristesse quelques semaines après l’accouchement. Il n’y a pas de durée standard de la dépression post-partum car elle peut durer de quelques jours à plusieurs mois. Certains cas de dépression post-partum ont duré plus de six mois. Le médecin peut diagnostiquer l’état de dépression post-partum si les symptômes de dépression et de manque d’attachement avec le bébé persistent au-delà de deux semaines après la naissance d’un enfant. Il existe plusieurs études pour déterminer la durée de la dépression post-partum chez les mères. Dans une de ces études, les chercheurs ont observé plusieurs femmes aux prises avec une dépression post-partum des années après l’accouchement. Les données soulignent l’importance de demander l’aide d’un psychologue pour lutter contre la maladie le plus tôt possible.

Quand commence la dépression post-partum ?

Habituellement, l’apparition de la dépression post-partum se produit au cours des trois premières semaines suivant la date d’accouchement. La dépression post-partum peut également s’installer dès la naissance du bébé. Certaines futures mères peuvent commencer à ressentir des symptômes plus légers juste avant l’accouchement. De nombreuses mères peuvent souffrir de dépression post-partum un an après l’accouchement. La condition peut être un effet de report de certains épisodes qui ont commencé pendant ou avant la grossesse. En bref, il n’y a pas de calendrier standard. Un traitement rapide peut assurer un résultat positif. Certaines mères peuvent ne pas savoir qu’elles souffrent de dépression post-partum si les symptômes sont légers. Certains des symptômes peuvent être associés au baby blues. Le médecin peut envisager de traiter la dépression post-partum si les symptômes de tristesse, de manque d’attachement au bébé et de perte d’intérêt persistent pendant plus de deux à trois semaines.

Conclusion

L’incidence de la dépression post-partum est courante. Une nouvelle mère sur huit peut ressentir les symptômes de la maladie. Elle peut résulter de plusieurs facteurs, notamment des fluctuations soudaines des hormones de reproduction féminines. L’apparition de la dépression post-partum peut survenir à tout moment au cours de la première année suivant l’accouchement. La dépression post-partum est une maladie traitable. Sur une note positive, il existe plusieurs options sûres et efficaces pour le traitement réussi de la dépression post-partum après un diagnostic précoce. Il est nécessaire de parler des symptômes et d’explorer le traitement, car l’absence de traitement approprié peut affecter la relation avec le bébé. La dépression post-partum peut également retarder des étapes importantes. Parlez à un médecin qualifié dès aujourd’hui.

Overcoming fear of failure through Art Therapy​

Ever felt scared of giving a presentation because you feared you might not be able to impress the audience?

 

Make your child listen to you.

Online Group Session
Limited Seats Available!