Pensées intrusives : ce qu’elles sont et comment les arrêter

octobre 29, 2022

6 min read

Avatar photo
Author : United We Care
Pensées intrusives : ce qu’elles sont et comment les arrêter

Les pensées intrusives sont des pensées dérangeantes et négatives qui viennent soudainement à l’esprit d’une personne. Bien qu’elles soient généralement inoffensives, elles peuvent créer une expérience négative. Cela peut affecter le comportement social et provoquer des pensées inappropriées et des niveaux élevés de détresse.

Que sont les pensées intrusives ?

L’esprit est la partie du corps qui possède des capacités de réflexion et possède tous les principaux pouvoirs de contrôle. Les pensées sont un processus cognitif conscient qui se produit indépendamment de la stimulation sensorielle. Par conséquent, la pensée peut surgir à l’improviste. Les pensées intrusives sont des pensées non désirées et involontaires qui surgissent de nulle part et causent une détresse importante. Les pensées intrusives capturent l’esprit et persistent. Ils peuvent être angoissants, et pour certains, violents et bouleversants. Il est fréquent chez les personnes qui présentent des symptômes/signes de dépression et d’anxiété. De plus, le mode de vie très stressant d’aujourd’hui peut être un déclencheur externe. Les pensées peuvent devenir effrayantes et peuvent conduire à l’agressivité et à la violence, répandues chez les personnes atteintes de trouble obsessionnel-compulsif (TOC), de trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH) et de dépression.

Quelle est la science derrière les pensées intrusives ?

Des pensées intrusives indisciplinées peuvent s’immiscer dans divers schémas, par exemple des images, des impulsions fortes, des idées et des opinions.

  • La diminution du flux de neurotransmetteurs peut être l’une des raisons des pensées intrusives. La sérotonine est un neurotransmetteur responsable des changements d’humeur, de l’anxiété et de la dépression. Lorsque les sites perturbateurs du cerveau ne reçoivent pas suffisamment de sérotonine, cela peut souvent devenir une cause de pensées intrusives, ce qui est perceptible dans les cas de TOC et de SSPT, où il y a une insuffisance de sérotonine.
  • Le stress et l’anxiété peuvent déclencher des pensées intrusives.
  • Des déséquilibres hormonaux peuvent également les provoquer pendant les périodes d’isolement. N’importe qui peut avoir une pensée intrusive à tout moment.
  • Les problèmes de santé mentale sous-jacents ou les traumatismes sont une autre raison des pensées intrusives.
  • Les lésions cérébrales traumatiques ou la maladie de Parkinson peuvent également conduire à de telles pensées.
  • Une santé mentale en déclin, une réflexion excessive et des situations stressantes peuvent également provoquer des pensées intrusives.

Bien qu’il existe peu de raisons établies pour la causalité des pensées intrusives, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour les personnes qui les vivent sans aucune cause sous-jacente. Ainsi, il est essentiel de comprendre les déterminants de leur causalité.

Pensées intrusives et trouble anxieux

Les pensées intrusives font partie des symptômes importants des troubles anxieux. Les gens éprouvent des cycles répétitifs d’anxiété intensifiée. Chaque idée qu’ils partagent semble exacte, ce qui porte un coup sévère à leur qualité de vie car ils ne peuvent se concentrer que sur leurs pensées intrusives . Les pensées intrusives sont principalement liées au trouble anxieux, quelle que soit la pertinence des idées. Certains sont également liés aux troubles paniques. Dans ce cas, les gens craignent d’avoir une grave attaque de panique. Ils connaîtront également des périodes d’essoufflement et d’étourdissements. L’une des principales craintes des personnes aux prises avec un trouble d’anxiété généralisée (TAG) est leur manque de confiance pour se débarrasser des pensées intrusives.

Comment traiter la cause profonde de vos pensées intrusives

Les pensées intrusives peuvent être traitées et gérées en comprenant la cause profonde. Il faut réduire la sensibilité de ces pensées pour ce faire. Il existe différentes façons d’aborder ces pensées intrusives. Ceux-ci inclus:

1. Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

La thérapie est un excellent moyen d’aborder les pensées intrusives. Une personne comprendra pourquoi elle pense que ce qu’elle ressent est correct. Ils comprendront objectivement la situation et travailleront sur le problème avec un thérapeute. La thérapie cognitivo-comportementale est très efficace dans la modélisation du comportement. On apprend à mieux gérer ses pensées et à être spectateur quand les idées arrivent. On apprendra également des stratégies d’adaptation saines qui les aideront à se sentir mieux.

1. Méditation

La méditation est un autre moyen efficace de gérer les pensées intrusives. Cela les calme, les centre et leur permet de laisser aller les pensées. Cela augmente également la concentration et les aide à mieux gérer leur humeur.

Comment arrêter les pensées intrusives

Les pensées intrusives sont indésirables et les personnes qui les ressentent sont généralement inquiètes. Alors ils continuent à chercher des moyens de les arrêter. En raison des images angoissantes, la vision et l’attitude envers ces lourdes pensées intrusives sont essentielles. Les pensées intrusives peuvent inclure les relations, les soucis, les décès, la sécurité ou les capacités de prise de décision. Quelle que soit la forme, il est nécessaire d’en prendre soin, de les reconnaître et de les gérer. Cinq façons d’arrêter les pensées intrusives :

  1. Ne vous engagez jamais sérieusement dans les idées.
  2. Commencez à les étiqueter comme «  » intrusifs «  » et acceptez-les. Laissez-les venir, observez-les et laissez-les partir.
  3. Essayez d’observer les pensées et de les comprendre plutôt que de les repousser. S’il vous plaît, ne les fuyez pas, mais faites-leur plutôt face. Les éviter entraînera des difficultés plus tard.
  4. Rappelez-vous que rien ne dépend de vous et que tout se passe naturellement. Ne vous blâmez en aucun cas pour ce qui se passe. Laissez faire, et laissez faire. Soyez spectateur.
  5. Autorisez-vous à accepter le fait que les épisodes reviendront. Mais les affronter avec force et courage est un moyen de les combattre. Demandez l’aide d’un professionnel et facilitez-vous la tâche dans l’ensemble du processus. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est l’une de ces thérapies qui s’est avérée bénéfique dans le cas de pensées intrusives.

Conclusion

Des pensées intrusives persistantes déclenchent, obscurcissent la clarté et augmentent les niveaux d’anxiété. Ils peuvent également être débilitants, au point que certains cas/instances nécessitent une attention et une prise en charge médicale. Ils peuvent prendre la forme d’illusions, de sons et d’images. Souvent, il devient difficile de les gérer et de vivre constamment avec eux. Pour reconnaître les pensées intrusives, il faut les reconnaître et les traiter consciemment tout en étant attentif et conscient de soi. Pour obtenir de l’aide et plus de clarté concernant les pensées intrusives, contactez UnitedWeCare dès aujourd’hui.

Unlock Exclusive Benefits with Subscription

  • Check icon
    Premium Resources
  • Check icon
    Thriving Community
  • Check icon
    Unlimited Access
  • Check icon
    Personalised Support
Avatar photo

Author : United We Care

Retour en haut

United We Care Business Support

Thank you for your interest in connecting with United We Care, your partner in promoting mental health and well-being in the workplace.

“Corporations has seen a 20% increase in employee well-being and productivity since partnering with United We Care”

Your privacy is our priority